Christopher Dawson (1898-1970)

Partagez cette page

"La société moderne est inintelligible sauf si elle est étudiée en prenant en compte ses racines profondes du christianisme."

C’est ce qu’écrivit Christopher Dawson, historien de la culture et pédagogue. Né au Pays de Galles à la fin du XIXe siècle, Dawson a tenu des chaires prestigieuses à l'University College, dans l’Exeter, University of Liverpool, et est devenu le premier professeur des Etudes Catholiques Romaines à l'Université d’Harvard, où il est resté jusqu'en 1962. Il est mort dans le Devon, en Angleterre, en 1970.

Dawson a commencé sa brillante carrière avec un livre intitulé L'Âge des Dieux (1928). Il y soutenait que la base de chaque culture est formée par la religion. Cette croyance dans le rôle de la religion formative du passé et du présent de l’Europe occupait une place prééminente dans son illustre production d’ouvrages, y compris ses influentes Conférences Gifford, données à Edimbourg en 1947-48 et publiées plus tard sous le titre La religion et la montée de la culture occidentale.

Pour Dawson, l'Europe était une création chrétienne. Autoproclamé «méta-historien», il a aborda les grandes questions pour en tirer des conclusions hâtives. Il a plaidé pour un programme ambitieux d'études sur l'histoire et sur le développement de la culture chrétienne, comme tout vieil humaniste de la culture classique. Mais comme Dawson le spécifiait «L'essentiel est de ne pas bourrer les élèves avec une connaissance complète de l'histoire de la culture chrétienne, mais de les initier à l'objet, de sorte qu'ils auront au  moins conscience de l'existence de l'ensemble, avant qu'ils ne doivent irrémédiablement choisir une étude spécialisée d’une partie ou d'une particule de partie. »

« Je crois que l'étude de la culture chrétienne est le chaînon manquant qu’il est essentiel de fournir, si la tradition de l'éducation occidentale et la culture occidentale est de survivre, car c'est seulement à travers cette étude que nous pouvons comprendre comment la culture occidentale est venue à exister et quelles sont les valeurs essentielles pour lesquelles elle se tient debout. »