Edmund Burk (1729-1797)

Partagez cette page

Né et élevé en Irlande, Edmund Burke était l’un des politiques les plus connus des Iles Britanniques et des philosophes du XVIIIe siècle. Après avoir obtenu une reconnaissance précoce pour ses compétences littéraires, Burke est entré au Parlement en 1766 et y resta les deux décennies suivantes.

Burke est aujourd’hui connu pour son opposition véhémente à la Révolution française, ce qu’il a présenté dans ses Réflexions sur la Révolution en France. Il voyait dans la Révolution française un danger mortel: un état de zèle erroné peut détruire les jointures délicates sur lesquelles une société libre est construite.

En raison de sa défense de la tradition, Burke est parfois considéré comme un réactionnaire. Pourtant, il aimait la liberté et a favorisé de nombreuses positions libérales classiques en politique, religion, et économie. Burke n'a jamais séparé la religion et la liberté; il a soutenu que la liberté n'est possible que parce qu'elle fait partie de l'ordre éternel et moral transcendant. Sa grande préoccupation était que la liberté ne doit jamais être confondue avec la licence, que la vraie liberté doit toujours être comprise comme une liberté ordonnée.

En économie, Burke croit que la propriété privée est le fondement d'un ordre social juste et  l'éperon de l'industrie et de la prospérité nationale. Il a fait valoir avec passion son opposition contre les monopoles gouvernementaux intrusifs et sa faveur pour un accès généralisé à l'acquisition de la propriété, dont il pensait qu’elle pouvait contrôler fortement les empiétements de l'Etat. Selon lui, l'éducation morale par l'intermédiaire des institutions sociales, la famille, l'église, la communauté locale peut seulement prospérer si la propriété qui prend en charge ces institutions est sécurisée. Son soutien à la liberté économique lui a valu le respect d'Adam Smith, et sa défense de la liberté morale a gagné l'admiration de Lord Acton, qui le considérait comme un modèle intemporel de l'apprentissage humain, de la vertu religieuse, et de l'action politique éclairée.

Sources: Selected Writings and Speeches d'Edmund Burke édité par Peter J. Stanlis (Regnery Gateway, 1963), et The Political Economy of Edmund Burke par Francis Canavan (Fordham University Press, 1995).